Le site que vous visitez utilise des traceurs (cookies)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous assurer la meilleure expérience sur notre site.

+43 (0) 7413 / 80 06 Schlossplatz 1, 3661 Artstetten

Histoire

du château d `Artstetten

 

 

Le château remonte au 13ième siècle et changeant maintes fois de propriétaire jusqu´au moment où il fut acheté en 1823 par la famille impériale d´Autriche. Par la suite l´Archiduc Charles- Louis (frère de l´Empereur François Joseph) procéda à d´importants aménagements. En 1889 il donna la propriété à son fils ainé, l´Archiduc François-Ferdinand d´Autriche-Este, lequel transforma à nouveau propre besoins et lui donna l´aspect actuel avec ses 7 tours à bulbes.

Les propriétaires

du château d `Artstetten

Empereur François I

En 1823 l´Empereur François I. (beau-père de Napoléon)  aussi appelé  "l´Empereur aux Fleurs " leurs en fait l´acquisition en même temps que beaucoup d´autres propriétés voisines telles que Persenbeug, Leiben, Pöggstal et Luberegg. Le château d`Artstetten était supposé devenir la résidence de veuvage de son épouse l´Impératrice Caroline Auguste.

L´ARCHIDUC CHARLES-LOUIS

30 ans plus tard le château passa à l´Archiduc François-Charles père de l´Empereur François-Joseph, lequel donna la propriété en 1861 à son troisième fils l´Archiduc Charles Louis.

Celui-ci y fit de gros travaux d´adaptation car il habitaier le château au printemps et en été et fut même maire de la commune. C´est lui qui fit installé la salle de bain du rez de chaussée, la piscine et le pavillon des bains.

D´autre part il  traça les grandes lignes du parc selon les règles de la géomancie, planta l´allée de marronniers, et y fit installer les deux fontaines

L ´ARCHIDUC HERITIER FRANCOIS FERDINAND d´ESTE

En 1889 l´Archiduc Charles-Louis, frère de l´Empereur François –Joseph, laissa Artstetten à son fils ainé l´Archiduc François-Ferdinand d´Autriche-Este.

Celui-ci y fit de nouveau des travaux importants avec la construction d´un ascenseur, les tours en forme de bulbes, les ailes servant aujourd´hui d´entrée du musée, ainsi qu´en créant un parc paysagé. 

Pour pouvoir abriter ses collections importantes il fait construire la partie basse du château qui sert aujourd´hui d´entrée du musée.

En raison de son mariage morganatique avec la Comtesse Chotek, il refusa d´être enterré seul dans le caveau des Capucins à Vienne et se fit construire en 1910 un nouveau caveau sous l´église pour lui et ses descendants.

LE DUC MAXIMILIEN de HOHENBERG

Après l´attentat du 28 Juin 1914 son fils ainé, le duc Maximilien de Hohenberg, hérita à l´âge 12 ans d´Artstetten. 

Juste après l´Anschluss de 1938, lui et son frère furent déportés à Dachau et la propriété spoliée par les allemands pour n´être restituée qu´en 1949.

A la fin de la guerre,  il fut élu par deux fois maire d´Artstetten avec l´assentiment des troupes d´occupation russes.

.

LE DUC FRANCOIS ET LA DUCHESSE ELISABETH DE HOHENBERG

En 1962 le duc Maximilien donne la propriété à son fils ainé,  le Duc François de Hohenberg, lequel décéda en 1979  laissant à son tour la propriété à son épouse la Duchesse Elisabeth de Hohenberg, née Princesse de Luxembourg, princesse de Nassau et de Bourbon Parmes.

PRINCESSE ANITA de HOHENBERG

Celle-ci donna à son tour la propriété à sa fille ainée,  la princesse Anita de Hohenberg ; laquelle pour conserver le tout comme un ensemble historique familiale, forestier et touristique créa en 2003 une Fondation.

De son mariage avec le comte français Romée de La Poëze d´Harambure sont issues quatre enfants dont : Gaetan de La Poëze d´Harambure (1980) chargé de la gestion financière, Alix de La Poëze d´Harambure (1981) chargé du musée et du marketing, Gabriel de La Poëze d´Harambure (1987) chargé de la sylviculture et du parc, ainsi que Raoul de La Poëze d´Harambure (1989)

Le château est habité toute l´année.

Contact

Nous recommandons

Merci pour le soutien